… mots barrés …

 

 

 

Ce soir j’écris des mots

Quelques mots sauvages

Quelques lignes solitaires

Sans qu’aucune rime ne m’effleure

Dans mes pensées  insensées

Je m’offre des songes interdits

Où les mots s’emmêlent

Les phrases se bousculent

Soudain un léger courant d’air

Des  mots s’envolent

Des  phrases  qui s’effacent

Ces lignes orphelines que  tu ne liras pas …

C’est idiot

A  force de me censurer,  ça va devenir compliqué d’écrire …

… mais c’est à toi que je pense … en silence …

 

Viviane

 

 

 

 

… week-end d’elle …

 

 

 

Envie de souffler

Ne rien faire

Juste profiter

Inlassablement …

Faire le plein de rires

Sourire aux souvenirs

Entrevoir l’avenir

Inévitablement …

Elle …

Elle qui me surprend …

Elle qui me vertige …

Infatigablement …

Mon week-end sera léger

Mon week-end sera d’Elle …

Vous me pardonnerez … je le sais.

 

Viviane

 

 

 

 

… confidence d’elle …

 

 

 

Dans le désert des interdits

Dans mes rêves où règne l’anathème

 Je pense à toi …

Perdue dans les méandres des jeux illicites

Balayés mes jolis principes

Je pense à toi …

Ne pas bafouer  les règles

Pas de fous rires complices

Pas de regards pleins de malice

Pas de baisers audacieux

Aucun moment précieux.

Coupable de chimères mises en quarantaine,

Je me censure de toi …

Et mon cœur s’habille du voile de nos silences

Quand, à l’abri des regards indiscrets,

Confidence de l’amour tabou,

Je pense à toi …

Dans cet amour inaccessible,

Seul  m’est permis de t’aimer en secret

… Et en cachette t’offrir mes mots-sourires …

……………………. soupir …………………

 

Viviane

 

 

 

 

… évasion silencieuse …

 

 

Me taire …  

Me sentir tellement rien …

Oublier le temps …

Moment de solitude …

Marcher au bord de la rivière …

Ramasser des cailloux …

Apprendre à faire des ricochets …

Tenter de rebondir en quelque sorte …

Chuuut …

Regarder au loin …

Repousser les idées grises …

Une pensée …

Un joli souvenir qui traverse …

… émotion silencieuse … 

 

Le Grand Canyon

 

 

 

 

… + ou – ???

 

 

 

Changement d’heure …

Reculer ?  … Avancer ? …

Quelqu’un a trouvé un moyen infaillible de ne plus se tromper !

octobRE on REcule …  AVril on AVance

Oui, mais c’est idiot … cette nuit on change l’heure mais on est en MARS !!!

Alors on fait quoi ???

 

 

 

 

… Si …

 

 

 

Cette nuit j’ai fait un rêve qui me trouble

Je voudrais le raconter

Mais je me demande qui voudra encore m’écouter

 

Si au moins j’arrivais à m’exprimer

Si les mots ne restaient pas bloqués

Si j’avais fait un autre choix

Si j’avais pu trouver  ce  petit je-ne-sais-quoi

Si je n’avais pas envoyé ce message

Si je n’avais pas tourné la page

Si je ne m’étais pas ennuyée

Si j’avais insisté

Si je recommençais tout depuis le début

Si dans ma tête il n’y avait pas tout ce chahut

Si je n’étais pas si peureuse

Si j’étais seulement rêveuse

Si je pouvais dire non

Si tu pouvais dire oui

Si …

On ne sait jamais

Peut-être

Si …

Alors

Bon

C’est pas si grave

Après tout

C’est très bien comme ça

Si si !

 

 

 

 

 

 

… mots enlacés …

 

 

Telle une plume, tes mots sont légers lorsqu’ils me parlent …

Si doux lorsqu’ils me parlent de nous

Amour, douceur, tendresse  …

Ton accent me fait frissonner quand tu me murmures las palabras de amor …

Despacito mi amor … te amo …

Tes mots  me déshabillent … je t’aime, un peu, beaucoup … comme on effeuille les marguerites

Ils m’affolent quand, d’une caresse pleine de tendresse, ils frôlent ma peau,

 Glissent le long de mon dos,

 Et divin plaisir, s’arrêtent dans le creux de mes reins …

I love you my love …

Tu me fais frémir de plaisir et c’est mon corps tout entier qui te désire

T’offrir  alors un strip-tease insolent  …

… je veux tes mots incandescents … encore … oui, encore …

 

 

 

 

 

 

… elles …

 

 

 

 

« Il faut être unique mais entrer dans une case toute faite. 
 

Entrer dans une case, mais être originale. 

Être originale, mais pas marginale. 

Soigner son apparence, sans être un objet sexuel. 

Séduire les hommes, en restant discrète. 

Ne pas castrer, ne pas se soumettre. 

Ne pas être salope, mais faire l’amour comme dans du porno. Nonne mutiorgasmique.

Être drôle, mais pas clown. 

Être maquillée, mais pas tarte. 

Soft, mais sophistiquée. 

Naturelle, mais sexy. 

Exubérante, mais rasée comme un militaire. 

Être mature, mais rester jeune. 

Rester jeune, mais pas gamine. 

Être mince, mais avec des seins.

Être aux fourneaux, et au régime.

Bonne vivante, affamée. 

Avoir du caractère – ah attention, là, c’est trop : vous êtes hystéro.

Ne pas vouloir fonder une famille à tout prix, mais en fonder une quand même. 

Travailler quarante heures par semaine, mais préparer des plats « bio maison ».

Être une bonne mère, mais ne pas se perdre. Se perdre c’est mal. Mais être une mauvaise mère aussi. 

Vingt minutes par jour de yoga, mais toujours, toujours, garder le contrôle.

C’est sûr, ça ne laisse pas beaucoup de place pour révolutionner le monde … »

Chloé Hollings

 

(texte et image trouvés là —>  http://www.hellocoton.fr/to/1qvTI)

 

Bonne Fête à Toutes … !

 

(dessin de Marie Texier … illustratrice)