… navrée …

 

 

La nuit … le jour … le jour … la nuit …

Elle est bouleversée, dévastée, paniquée …

Elle s’enfonce dans les profondeurs d’un orage sans fin

Ses yeux au fil de l’eau se noient

Elle pleure …

Part à la dérive

Sa tête en colère

Son cœur qui vacille

Dans les ténèbres de la nuit

Elle hurle …

Mais ses cris restent sourds

Ses forces côtoient l’impuissance

Elle voudrait fuir loin des débris de la vie

Elle s’éloigne, culbute au fond d’un gouffre amer

Elle est  désespérée, brisée, crevée …

 

 

 

27 réflexions au sujet de « … navrée … »

  1. Bonjour Kprice… Je ne sais qui part mais tu en a gros sur le coeur…. nous avons tous nos chagrins, petits et grands, il faut remonter la pente, plus facile à dire qu’à faire, amicales pensées, titte jill

  2. Pleurer, crier soulage sur le moment mais le chagrin a besoin de temps pour s’éloigner et être moins présent……
    Bisous.

  3. Mince alors que t’arrive-t-il donc? enfin j’espère rien et que ce n’est qu’un article mais tu n’écris justement jamais pour rien……….Courage au cas où, les chagrins se dilue toujours dans le temps…..
    Pour le sommeil j’ai trouvé un super truc en Grèce, c’est COOL NIGTH DE POWER HEALTH compagnie grec mais tu le trouve sur le net….ça marche bien a base de melatonin…Bisoussssss

  4. et bien l’amie!
    un papillon voletait chaotique
    il se posait ailes ouvertes
    il montrait sa blessure
    une aile brisée
    je ne savait que faire
    le regard triste
    je l’ai photographié
    puis il est reparti
    d’un vol hésitant
    il disparut dans un fourré
    aller papillon du courage
    il parait que l’aile se refait
    et que le nouveau vol
    n’en sera que plus grand
    peut être qu’une fée
    d’un souffle le guérira
    bisous

  5. Ce cri qui ne veut pas sortir… j’espère que ce n’est que fiction, mais je crains que tu aies un énorme chagrin.
    Je t’embrasse très fort Kprice.

  6. Bonsoir Kprice,
    Aïe… la douleur cherche une échappatoire, un exutoire même, mais au fil de ce texte, qui ressemble à une descente aux enfers, on ne perçoit pas le moindre espoir d’une éclaircie, et à la fin, on est toujours dans le noir… Vraiment, j’espère que ce n’est pas autobiographique, quoique nous passons tous, un jour ou l’autre par ces moments difficiles. Si c’est ton cas actuellement, je me tais, je ne dis plus rien, juste : courage.
    Bises.
    FP

  7. bien triste, j’espère qu’il ne s’agit pas de toi ? je souhaite que tu retrouves ta serenité et ton optimisme, pas facile, je sais en ce moment je pleures ma petite chienne Cannelle, rien à voir, pourtant on peut être plein de douleur pour la perte d’une compagne de tous les jours, meme animale , courage,chère Viviane, je t’embrasse

  8. Bonjour Kprice, un silence qui perdure, je passais te faire un petit coucou… on ose croire que ce n’est pas grave, juste un p’tit coup de mou, amicales pensées, jill

  9. Coucou,
    Je découvre seulement ton article et ……. comme ça me parle 😥
    Alors pour me soigner …
    17903669_10155121953297660_6346253416779671581_n.jpg?oh=656e8767c92c63239907f7dc0fcb9bd0&oe=5A5BE33D
    Bisous ma Vivi , on s’appelle demain si tu veux 😉
    Domi.

  10. Toujours pas de retour par là…espère que tu va mieux que ce dernier billet….Au fait ai trouvé de la Mélatonine en vente en France aussi en pharmacie et para pharmacie. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.