… huit mai …

 

 

 

Voyage jusqu’au bout de la nuit

Avec pour compagnons quelques mots assoupis

Dans l’obscurité troublante

Mes pensées  se frôlent  …  impudentes

Et dans le rêve délicieux

D’un instant précieux

Mes chimères se nourrissent

D’envies sauvages  qui m’étourdissent

Regard à la dérive

D’aucune idée je ne me prive

Vision en pointillés

Et s’éveille  le sourire d’une nuit rêvée …

… pour toi …

Viviane

Résultat de recherche d'images pour "arabesques"